«Une Suisse sans armée» n° 63 (Automne 2004), p. 28-29.article précédent article suivant

Armée XXI

Nos pacificateurs en tenue d'assaut:

Une fois n'est pas coutume, nous publions ci-dessous le programme d'une journée de réflexions et festivités organisée par une unité de l'armée suisse. Les thèmes traités montrent que la militarisation à l'intérieur et le contrôle militaire et guerrier au niveau global ne sont pas des fantasmes qui n'occupent que les têtes et les revues des pacifistes, mais aussi celles des "pacificateurs" … en tenue de combat!

Quant au Général Guisan, il est vrai qu'on ne s'en occupe plus tellement, mais, comme pour le cas des conférences au Centre Général Guisan à Pully, le contenu nous semble beaucoup plus alarmant que le conteneur …

Note: l'orthographe et le style des caractères (maj. / min. / gras / normal) sont dans l'original.

FONDATION GENERAL HENRI GUISAN PULLY

FORCES TERRESTRES, BRIGADE D'INFANTERIE 2

Rentrée militaire automnale de la brigade d'infanterie 2

Inauguration de la nouvelle construction
Centre Général Guisan à Pully Verte-Rive

ORDRE DU JOUR

Vendredi 1er octobre 2004

0900-1000 Conférence de presse

1015 - 1215 Séminaire de la brigade d'infanterie 2 (1ère partie)

La pacification des populations et des territoires

Introduction et message de bienvenue

Brigadier Michel Chabloz, commandant de la brigade d'infanterie 2.

1ère séance.

Aspects historiques et géographiques.

Conquête militaire et gestion de la conquête selon Bougeaud, Galliéni et Lyautey

Brigadier Michel Chabloz.

La ville, les populations e le militaire dans les opérations de maintien de la paix: l'exemple de Mitrovica au Kosowo

Professeur Philippe Boulanger, maître de conférences, Institut de géographie à l'Université de la Sorbonne à Paris.

2e séance

Pacification au niveau international

Présidence: M. Jean-Pierre HOCKE, Consultant international, ancien Haut Commissaire aux réfugiés

L'opération LICORNE: la crise ivoirienne de février à juin 2004

Général Hervé de PARSEVAL, Commandant de la 7ème brigade blindée (actuellement en Côte d'Ivoire)

Enseignements tirés de cas concrets durant les opérations de maintien de la paix

Lieutenant-colonel Michel MAUFFRAIS, Chef du Bureau des affaires civilo-militaires de l'EMF 1

Transfert de compétences de l'Autorité militaire à l'Autorité civile

Colonel Claude VICAIRE, Etat-major des Armée, Bureau des études stratégiques et militaires générales.

Discussion.

1215 - 1330 Collation

1330 - 1615 Séminaire de la brigade d'infanterie 2 (2e partie)

3ème séance

«Pacification» au niveau national/régional

Présidence: M. Jean-Pierre HOCKE

Le dispositif d'ordre public sur un grand évènement (exemple G8, Evian, côté français, l'aspect frontalier) Général Pierre DURIEUX, commandant de la légion mobile de Gendarmerie de l'Ile de France

Sécurité et maintien de l'ordre en Suisse; entre proximité et intégration
M. Pierre AEPLI, président du comité d'organisation suisse du G8, ancien Commandant de la police cantonale vaudoise, ancien président de la Conférence des Commandants des polices cantonales de Suisse

En appui: pour le bilan opérationnel du G8

Lieutenant-colonel Alain BERGONZOLI, Commandant de la Gendarmerie vaudoise, Chef des opérations «G8» dans le canton de Vaud; Lieutenant-colonel Christian CUDRE-MAUROUX, Commandant de la Gendarmerie genevoise. Chef de la police a.i. durant les opérations du «G8» dans le canton de Genève.

Discussion.

4ème séance

Aspects politiques, sociaux et éthiques
Présidence Major Antoine Schülé, of EM br inf 2

Existe t-il une «culture nationale» de la pacification?
Prof Jean-Jacques Langendorf, historien, maître de recherches Institut de stratégie comparée Paris

Les éléctions libres: réalités et limites d'un instrument de pacification internationale
Professeur Victor-Yves Ghebali, professeur à l'Institut des Hautes Etudes Internationales de Genève.

Discussion.
Synthèse

Monsieur François Hirt, Institut des Hautes Etudes Internationales de Genève.
Conclusion
Brigadier Michel Chabloz

1700-1900 Inauguration de la nouvelle salle de conférences sur le site du Centre Général Guisan à Pully Verte-Rive
Collation du soir


article précédent article suivant