Blog


WEF: 32 millions de francs pour l’apéro privé de l’élite mondiale

Ce matin, le Conseil des États a accepté le budget 2019-2021 pour les interventions de l’armée suisse lors du World Economic Forum (WEF). Malgré les nombreuses mesures d’économies qui sont en cours, cet événement privé réservé aux super-riches recevra 4 millions de plus par année.

Le GSsA dénonce fermement cette décision du Conseil des États. Même la gauche a, dans sa grande majorité, accepté d’investir les forces de l’armée suisse tout comme l’argent du contribuable pour la rencontre annuelle du club privé des ultras-riches. Julien Repond, co-secrétaire du GSsA condamne fermement cette décision : « C’est inadmissible de dépenser 32 millions par années pour que l’élite mondiale puisse prendre l’apéro à Davos ».

Le Conseil fédéral justifie les dépenses excessives du dispositif de protection de l’événement par la prétendue violence de l’extrême gauche. Cette argumentation s’oriente surtout contre les manifestants-es pacifiques qui s’opposent à cette rencontre. « Une telle généralisation est tout simplement inacceptable », tonne Julien Repond. « Le droit de manifester, ainsi que la liberté d’expression, sont des droits fondamentaux qui ne doivent pas se heurter à des soldats armés ou d’autres moyens de répression.