Le GSsA

QUI SOMMES NOUS

Le groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) est une organisation antimilitariste qui s’oppose à toute participation de la Suisse à la guerre et s’engage pour la justice mondiale.
Le GSsA vit de l’engagement de ses militants et de ses membres. Ils mènent des actions, récoltent des signatures et manifestent lorsque le gouvernement prend une décision contre la paix.
Depuis sa création en 1982, le GSsA a de nombreuses fois utilisé les outils de la démocratie suisse. Par sept fois déjà il a récolté une initiative populaire et par deux fois un référendum. Le GSsA a aussi fortement contribué à la récolte de cinq initiatives lancée par d’autres organisations.
Le GSsA est une organisation démocratique dont l’organe suprême est l’Assemblée générale, qui se tient une fois par an. Le Conseil d’administration du GSsA est appelé «Coordination» et est ouvert à toutes et tous les membres qui souhaitent s’investir dans l’organisation de manière régulière. Le GSsA comporte aussi divers groupes régionaux qui organisent eux même leurs activités.
Nos positions

Abolir l’armée!

La guerre ne résout aucun problème ; au contraire: elle apporte des souffrances à la population civile non impliquée et aux soldats envoyés en guerre par les puissants de ce monde. Les interventions militaires ne participent en rien aux résolutions des conflits et à une coexistence pacifique. Après tout, les conflits ne peuvent être résolus que par des moyens politiques. Celui qui s’oppose à la guerre doit déjà empêcher sa préparation. C’est pourquoi nous voulons abolir l’armée.

Contre la logique militaire

Le GSsA est contre la logique militaire, qui fait de l’adversaire politique un ennemi. Au lieu de cela, nous nous engageons pour la résolution non-violente des conflits. Nous nous considérons comme faisant partie du mouvement mondial contre la guerre et l’oppression et pour la justice mondiale. Nous sommes solidaires avec toutes et tous les objecteurs* de conscience qui siègent dans les prisons parce qu’ils suivent leur conscience antimilitariste.
Stoppt die weltweite Aufrüstung!
Heute wird weltweit über eine Billion Dollar pro Jahr für Armee und Rüstung ausgegeben. Das ist rund zehn Mal so viel wie das globale Budget für Entwicklungszusammenarbeit. Die Schweiz beteiligt sich mehrfach am Aufrüstungswahn: Sie exportiert Kriegsmaterial und investiert in Kriegsmaterialproduzenten und heizt damit Konflikte in der ganzen Welt an.

Le lobby anti-armes

En septembre 2007, le GSsA a lancé une initiative contre l’exportation de matériel de guerre et il s’oppose aussi systématiquement à des projets d’armement. En 2014, grâce à un référendum, il a réussi à empêcher l’achat de nouveaux avions de chasse.
En Suisse, le contrôle des armes à feux en circulation est pratiquement inexistant, avec environ 2,3 millions d’armes dans nos ménages. Le GSsA a participé activement à l’initiative populaire «pour la protection contre la force armée», qui voulait restreindre la possession d’armes et bannir l’arme de l’armée des ménages suisses.

Contre la militarisation de la sécurité intérieure

Avec la chute de l’Union soviétique, l’armée a complétement perdu sa légitimité ; elle doit maintenant se trouver de nouvelles utilités. Le problème de ces nouveaux champs d’action est toutefois que la conscription force les jeunes suisses à protéger militairement des événements illégitimes tels que le Forum économique mondial (WEF). Le GSsA se bat contre la militarisation croissante de la sécurité intérieure et la conversion de l’armée en une police fédérale de sécurité.

Envie de participer?

Soutiens notre engagement pour la paix et deviens membre du GSsA ou abonne-toi au journal du GSsA! Rejoins l’un de nos groupes régionaux ou participe à une récolte de signatures ou à une action! Les dons sont toujours les bienvenus.
Le monde ne change pas tout seul, mais tu peux t’engager pour ce changement! De l’abolition de l’esclavage à l’introduction du suffrage féminin, toutes les grandes avancées politiques ont été remportées par des personnes engagées qui ont tenu leurs convictions. Le GSsA te donne l’opportunité de travailler avec d’autres militants*es. Nous avons hâte de te voir!