Communiqué de presse


Pas de crise pour l’industrie de l’armement – le commerce de la mort est florissant

La pandémie du coronavirus a violemment impacté les entreprises et la population suisses. Mais pas l’industrie de l’armement. Durant les neuf derniers mois, la Suisse a exporté des armes dans le monde entier pour un montant de près de 690 millions de francs, selon le Seco.

Le commerce de la mort est florissant : durant les neuf premiers mois de l’année, l’industrie de l’armement suisse a exporté des armes pour un montant de près de 690 millions de francs. Malgré la crise du coronavirus, le triste record en matière d’exportations d’armes de 2011 pour une valeur de 873 millions de francs pourrait être battu. Thomas Bruchez, secrétaire du GSsA commente ces chiffres impressionnants : « Depuis des années, l’industrie de l’armement se plaint de souffrir de conditions d’exportation prétendument trop restrictives et exige un assouplissement de celle-ci. Et maintenant, en pleine crise économique, elle se porte à merveille. C’est tout simplement révoltant et hautement problématique au vu du rôle international de la Suisse. »

Ce n’est pas seulement le total des exportations qui est problématique. En effet, la liste des pays destinataires est tout aussi inquiétante. Comme c’est le cas depuis plusieurs années déjà, la Suisse exporte des armes vers des pays engagés dans des conflits armés. L’Arabie saoudite, fortement impliquée dans la guerre au Yémen, a acheté du matériel de guerre à la Suisse pour 3,8 millions de francs. « Il est inadmissible que, par le biais de ces exportations, la Suisse participe à l’une des plus grandes catastrophes humanitaires au monde et s’enrichisse grâce à celle-ci », argumente Thomas Bruchez. « Ces chiffres montrent une fois de plus à quel point l’initiative correctrice est nécessaire. Reste à espérer que le Parlement opte pour le contre-projet indirect 2 du Conseil fédéral. »

Voici le lien vers les chiffres du Seco : https://www.seco.admin.ch/seco/fr/home/Aussenwirtschaftspolitik_Wirtschaftliche_Zusammenarbeit/Wirtschaftsbeziehungen/exportkontrollen-und-sanktionen/ruestungskontrolle-und-ruestungskontrollpolitik–bwrp-/zahlen-und-statistiken0/2020.html