Blog


Non à une révision arbitraire !

La révision de la loi fédérale sur les mesures de lutte contre le terrorisme (MPT) constitue une menace sérieuse pour les droits humains et les droits de l’enfant. Elle s'attaque également au travail politique en Suisse. En tant qu'organisation politique, nous devons nous y opposer. Signez le référendum dès maintenant !

La révision de la loi fédérale sur les mesures de lutte contre le terrorisme (MPT) constitue une menace sérieuse pour les droits humains et les droits de l’enfant. Ainsi, elle permet d’assigner des personnes à résidence sans soupçons ni preuves, ce qui constitue clairement une violation de la Convention européenne des droits de l’Homme.

De plus, cette loi étend de manière conséquente la définition de terme terrorisme. Désormais, est terroriste toute personne qui « pourrait mener des activités terroristes ». Les activités terroristes sont définies comme des « actions destinées à influencer ou à modifier l’ordre étatique »  et comme indicateur de ces activités terroristes, on trouve notamment « la propagation de la crainte ». Cette définition totalement floue et arbitraire pourrait tout à fait toucher des activités politiques légales. En effet, le GSsA veut effectivement modifier une partie de l’ordre étatique en abolissant l’armée.

Cette nouvelle loi – et en particulier la définition du terme « terrorisme » – est si problématique que des entités telles que le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme se sont sentis dans le devoir de tirer la sonnette d’alarme. En effet, la loi enverrait un signal dangereux au reste du monde et légitimerait des violations des droits humains au sein de régimes autoritaires.

En outre, cette loi s’appliquerait aux enfants dès douze ans. C’est clairement contraire à la Convention relative aux droits de l’enfant.

La loi sur le terrorisme constitue une menace sérieuse pour le travail politique en Suisse. En tant qu’organisation politique, nous devons nous y opposer.

Signez et récoltez dès maintenant des signatures pour le référendum contre la nouvelle loi sur le terrorisme. Vous pouvez télécharger les feuilles de récolte de signatures ici.