Blog


La Coalition maintien pour le moment le projet le lancement de l’Initiative contre les exportations d’armes dans les pays en guerre civile

Le GSsA reproduit ci-dessous le communiqué de la Coalition contre les exportations d'armes dans les pays en guerre civile.

La Coalition contre les exportations d’armes dans les pays en guerre civile salue l’adoption de la motion « Élargir la base démocratique des exportations d’armes » déposée par le PBD. La décision du Conseil national représente un premier pas dans la discussion en vue de donner enfin une base démocratique aux exportations d’armes. La Coalition maintient pour le moment le projet de lancement de l’Initiative contre les exportations d’armes dans les pays en guerre civile. 

Le Conseil national a adopté aujourd’hui avec une courte majorité la motion « Élargir la base démocratique des exportations d’armes » déposée par le PBD. Après que le Conseil fédéral ait clairement franchi une ligne rouge avec l’assouplissement de l’Ordonnance sur le matériel de guerre, le Conseil national retire sa confiance à l’exécutif de décider seul dans le futur des modifications de l’Ordonnance sur le matériel de guerre. Cette décision représente un premier pas dans le cadre d’une importante discussion en vue de placer enfin les décisions en matière d’exportations d’armes dans la sphère démocratique.

Le Conseil national réagit ainsi à l’indignation des près de 50’000 personnes qui ont répondu à l’appel de la Coalition contre les exportations d’armes dans les pays en guerre civile et ainsi donné un carton rouge au Conseil fédéral. Muriel Waeger, co-présidente de la Coalition explique : « Nous nous tenons toujours prêt-e-s au lancement d’une initiative populaire contre les exportations d’armes dans les pays en guerre civile. La suite de nos démarches sera définie après que la motion du PBD ait passé devant le Conseil des États ». Muriel Waeger ajoute : « Le fort soutien que notre appel a rencontré démontre clairement que la population ne peut pas tolérer les exportations d’armes dans les pays en guerre civile ». Tant que l’assouplissement de l’Ordonnance sur le matériel de guerre n’est pas définitivement abandonné, la Coalition maintien le projet de lancement d’une initiative populaire.