Avions de combat

En 2014, le peuple rejetait dans les urnes l’achat de nouveaux avions de combat pour 3,1 milliards de francs. Cette défaite a très mal été digérée par le lobby de l’armement qui a aussitôt renouvelé ses pressions. Celles-ci ont poussé le Conseil fédéral à prévoir une enveloppe de 6 milliards de francs pour l’achat de nouveaux avions de combat, sans annoncer le nombre et le type d’avions de combat qui seront achetés.

Face à ce projet, nous avons décidé de lancer un référendum en janvier 2020, aux côtés des partis de gauche et d’autres organisations pacifistes. En seulement 6 semaines, nous récolté 53’000 signatures.

Le 27 septembre, la votation sur les nouveaux avions de combat a eu lieu. Alors que les sondages prévoyaient un OUI sans appel, 49,86% des votant.e.s se sont opposé.e.s à l’achat de nouveaux avions de combat. Seuls 8681 voix nous ont manqué pour obtenir une victoire historique pour la politique antimilitariste et de paix en Suisse.

Ce résultat est d’autant plus remarquable que le DDPS a fait croire à la population qu’un NON signifierait la disparition de l’armée de l’air voire la disparition de l’armée tout court.

Au vu du résultat serré obtenu dans une votation qui se caractérisait par une opacité totale – au moment de voter, on ne connaissait ni le nombre ni le type d’avions de combat ni le coûts à long terme de ceux-ci – nous avons annoncé que nous nous pencherions sur la possibilité de lancer une initiative contre un projet d’acquisition concret. Affaire à suivre…