Avions de combat

En 2014, le peuple rejetait dans les urnes l’achat de nouveaux avions de combat pour 3,1 milliards de francs. Cette défaite a très mal été digérée par le lobby de l’armement qui a aussitôt renouvelé ses pressions. Celles-ci ont poussé le Conseil fédéral à prévoir une enveloppe de 6 milliards de francs pour l’achat de nouveaux avions de combat. Ce programme d’armement, le plus cher de l’histoire de la Suisse, est soumis à un arrêté de planification. Le recours au référendum est donc possible. Cependant, les votant-e-s ne seront consulté-e-s ni sur le nombre ou le modèle d’avions, ni sur les coûts concrets (notamment coûts d’exploitation) d’une telle acquisition. Le peuple ne pourra que se prononcer sur cet immense chèque en blanc de 6 milliards.

Voici les arguments principaux  :

UN IMMENSE GASPILLAGE D’ARGENT

Le projet d’achat de nouveaux avions de combat est un chèque en blanc d’un montant de 6 milliards de francs suisses – sur l’ensemble de leur durée de vie, les avions de luxe coûteront à la population suisse jusqu’à 24 milliards de francs suisses. En fin de compte, l’argent utilisé pour l’achat de nouveaux avions de combat manquera dans les domaines de l’éducation, de la santé ou de la lutte contre le changement climatique. En effet, chaque franc fiscal ne peut être dépensé qu’une seule fois !

UNE ACQUISITION INUTILE

Il est clair que les capacités de la police aérienne suisse doivent être maintenues. Néanmoins la Suisse pourrait plutôt se procurer des avions de combat légers qui coûteraient une fraction du prix des avions de combat de luxe et qui seraient beaucoup plus respectueux de l’environnement et moins bruyants. Cette option alternative n’a même pas été examinée par le DDPS.

UNE CATASTROPHE ECOLOGIQUE

Le changement climatique est incontestablement le plus grand défi auquel l’humanité est confrontée. L’achat d’avions de combat hautement nuisibles pour l’environnement pose un sérieux problème. Par ailleurs, ceux-ci ne nous aident aucunement à faire face à cette menace.

Pour des arguments plus détaillés, vous pouvez télécharger :