Avions de combat : OUI à la réduction de bruit et pollution inacceptables

Position du Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA)
mardi 22 janvier 2008
par Secrétariat GSsA
popularité : 5%

Le GSsA soutient l’initiative lancée par Franz Weber « contre le bruit des avions de combat à réaction dans les zones touristiques » qui est un pas dans la bonne direction. Bien que le texte ne s’attaque que de manière partielle à l’un des nombreux désagréments occasionnés par l’armée suisse et ne remette pas en cause l’existence en soi des avions de combat, il est clair qu’un succès de l’initiative pourrait réduire de manière significative les nuisances liées à l’aviation militaire et constituerait un désaveu pour la politique militaire et sécuritaire du Conseil fédéral et de la majorité bourgeoise du parlement.

Les opposants arguent que si la souveraineté aérienne est touchée, c’est notre souveraineté au sens large qui serait mise à mal : la disponibilité opérationnelle de l’armée s’en trouverait remise en question et il deviendrait difficile d’assurer une défense de l’espace aérien face à une attaque militaire ou terroriste. Avec les notions de « temps de paix » et « exercices militaires », le texte de l’initiative introduirait dans la Constitution des concepts qui sont en opposition avec la nouvelle politique sécuritaire. En effet, d’après cette politique, il ne peut plus y avoir de distinction entre temps de paix et temps de guerre, parce que le terrorisme constitue une menace permanente contre laquelle il faut « produire » de la sécurité en permanence. La mise en pratique de cette doctrine transforme l’institution militaire d’armée d’exercices en armée d’engagements intérieurs : entre 2001 et 2006, les jours de service militaire consacrés aux « engagements » comme les gardes d’ambassades, les surveillances du WEF de Davos, du G8 d’Evian, etc. ont passé de 50’000 jours à 300’000 jours environ par année. Le GSsA s’oppose fermement à cette orientation de l’armée, et si le texte de l’initiative de Franz Weber est approuvé, en dehors de son but premier, cet amendement constitutionnel portera certainement préjudice à cette vision illusoire de la sécurité.

La votation sur cette initiative constitue un test important pour la suite des projets de l’aviation militaire suisse. Deux gros morceaux sont déjà annoncés : la modernisation des F/A-18 au prix de 400 millions de francs (programme d’armement 2008) et un crédit d’étude de projets (8 millions de francs), voté par le parlement en décembre pour préparer l’achat de nouveaux avions de combat.

Pour le GSsA, le texte est donc un pas dans la bonne direction. Au-delà de l’arrêt des nuisances causées par les avions de combat, l’initiative nous contraint indirectement à nous poser des questions sur la pertinence du système de défense aérienne actuel : les moyens proposés et envisagés pour le futur sont non seulement disproportionnés mais aussi tout à fait inadéquats pour répondre aux menaces brandies par nos décideurs (terrorisme et défense du territoire).

En conclusion, une acceptation de l’initiative en votation le 24 février constituerait un désaveu populaire non seulement de la pollution militaire de l’environnement mais aussi de la spirale de réarmement militaire helvétique. Le GSsA vous appelle donc à voter oui.


Commentaires

Logo de Toinette22
lundi 25 novembre 2013 à 13h25, par  Toinette22

J’ai bien votre second paragraphe

Website : mon site de voyance

Logo de JL
mardi 22 juillet 2008 à 22h34, par  JL

Bonjour à tous,

L’armée Suisse ressemble de plus en plus à une grosse plaisanterie :
tous nos véhicules lourds ( obusiers blindés (M-109 KAWEST), M-548 et M-113,
les chasseurs de char Piranha, Chars Leopard 2 A4 et j’en passe...sans compter nos beaux avions de combats)
sont d’incroyables et extraordinaires... consommateurs d’essences.

Comme j’ai la chance d’en conduire un j’en sais quelque chose :
en trois semaines de cours de répétition un char piranha ’gaspille’ autant
d’essence que ma voiture en une année !!!

Je ne vais pas parler de l’impact écologique...

Lorsque nous serons en guerre, si cela se produit, en espérant que nous
ne subissions pas un embargo et qu’il reste du pétrole sur notre planète,
aurons-nous les moyens d’importer autant d’énergie ? Car je ne pense pas avoir besoin de vous
rappeler que la Suisse n’a pas de pétrole ! Et le F/A-18 solaire n’est pas prêt de sortir des usines
Mc Donnell Douglas...

Si on ouvrait un peu les yeux, on constaterait que les grosse puissances militaires actuelles sont
purement et simplement celles des pays qui possèdent les ressources énergétiques (Russie, USA, Iran, Chine..
manque l’Arabie Saoudite mais elle est évidemment surprotégée par les USA) ainsi que celles
qui possèdent l’arme nucléaire (USA, France, Royaume-Unis, Pakistan, Inde, Russie, Chine et Corée du Nord ,
éventuellement Israel et peut-être aussi l’Iran..).
Les autres armées ne sont que des marionnettes (mais on les appelle des alliées) !

La Suisse et l’europe en général ont une idée de la guerre totalement dépassée !

Ni les USA ni aucun autre pays n’ont intérêt à envahir la Suisse, nos matières premières sont le secret bancaire, les montres,
les villas au bord des lacs et les chalets en montagne (tous ce que les chefs de guerres veulent garder intacts pour
leur épouse et leurs enfants..)

Quant à l’éventuelle guerre due à la pénurie d’eau.. la majorité des pays cités au-dessus en contiennent
largement plus que la Suisse...

Bref, l’armée Suisse permet simplement à des gens bien placés dans le système politique Suisse de jouer
au soldats de plombs grandeur nature et de recréer des scénarios de la guerre 39-45 ; au lieu de consulter un psy.
L’armée permet également de faire tourner des société de fabrication d’armes comme RUAG. Comme dit le proverbe africain :
"La guerre ne sert qu’à remplir vos poches et à éliminer mes proches".

Les nombreuses affaires qui secouent l’armée depuis quelques mois - drame de la Jungfrau, drame de la Kander,
drame de Francesca, livre de Christophe keckeis, recrue brutalisée, épidémie de gale, garde armée,
coups de feu lors des gardes armées, l’affaire Roland Nef,
drogue et alcool dans les écoles de recrues, vols de fusils... et autres suicides et drames familiales au fusil d’assaut
ou au pistolet d’ordonnance pour ne pas les citer - ont considérablement marqué l’opinion public.

Au lieu de tourner autour du pot, initiative contre l’exportation des armes, contre le bruit des avions et que sais-je contre
la couleur des berets..Il serait grand temps de porter l’estocade à cette institution coûteuse, malade et inutile...

La sécurité nationale peut très bien être confiée à la police nationale !

A bon entendeur, salut

JL

P.S : Leffectif de l’armée Suisse est inférieur à celui du Bangladesh ! (source Wikipedia) /
La Suisse est neutre et n’a pas eu à se battre pendant les deux grosses guerres MONDIALES !!! /
Le liechtenstein et l’Islande n’ont pas d’armée/
Le Costa-Rica et Panama n’ont pas d’armée et pourtant ils sont entourés de pays ou la corruption est reine
et militairement agités (Nicaragua, Colombie, Salvador et Honduras)
Liste des pays sans armée (http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_...’arm%C3%A9e)

Logo de webmaster
mercredi 11 juin 2008 à 11h37, par  webmaster

Il y a un siècle, 99% des pays n’accordaient pas le droit de vote aux femmes... Il y a un siècle, 99% des pays pratiquaient la peine de mort. Il y a deux siècles, les prisonniers n’avaient aucun droit, pas de droit à un procès équitable... Si on attendait sur les autres pays pour des progrès sociaux, environnementaux etc, on en serait encore à l’âge de pierre, ou au moins à l’ancien régime... Les droits ne sont pas accordés par ceux qui ont le pouvoir par générosité, ils sont toujours le fruit de luttes et de mouvement sociaux.

Effectivement, nous essayons d’étendre les luttes au niveau international, notamment pour la prévention des guerres. Il se trouve que les luttes doivent être menées à un niveau plus local, avec les différents moyens disponibles. Nous avons le moyen de la démocratie directe et nous l’utilisons.

L’histoire de l’humanité est effectivement jalonnée de guerres, mais ce n’est pas une raison de l’accepter... Les droits que j’ai cités plus haut ont été acquis suite à une contestation de traditions bien établies... Nous n’acceptons pas que le monde soit gouverné par les armes... Les guerres ont des causes économiques qu’il est possible de contrer par une répartition plus équitable des richesses ; les guerres sont aussi provoquées pour écouler les stocks d’armes et pour alimenter un secteur source de juteux profits pour les industriels. Les armes produites sont de plus en plus meurtrières et, depuis la sinistre invention de l’arme atomique, elles menacent l’existence de toute vie sur terre. Voilà ce que nous dénonçons et combattons par nos idées et pas par les armes. Le Costa Rica n’a pas d’armée et est pourtant un pays souverain. Je pense qu’il est possible de prendre le risque - très modéré - d’abolir l’armée pour avoir une chance de sortir de la spirale infernale de la violence. D’autres peuples dans l’histoire ont courru des risques et certains ont perdu leur pari, mais il s’agit de l’avenir de l’humanité et le jeu en vaut la chandelle. Et soyons sérieux : qui aurait intérêt à envahir la petite Suisse ?

Le GSsA ne cache pas son but mais refuse que le débat soit détourné. Nous parlons de l’acquisition d’avions de combat, après l’achat il y a 12 ans de 34 avions récents... L’armée continuera à exister, y compris l’aviation,en cas de victoire de l’initiative. D’aucuns prônent la diminution des impôts et celle de budgets essentiels aux besoins de la population comme le social, l’éducation et la santé ; l’armée, qui a certes connu des diminutions de budgets et d’effectifs, n’est pas intouchable, on a le droit de poser la question de coupes claires dans son budget.

Enfin une réponse sur la modération des forums : j’ai choisi de faire valider les articles avant publication pour éviter la prolifération de spams et de messages d’insulte non constructifs. De nombreux sites procèdent ainsi

Ce message a été modéré trop tardivement suite à des couac d’organisation, personne n’ayant pris la peine d’aller voir régulièrement sur le site pour modérer les forums...

Logo de Marc Boissard
mercredi 9 avril 2008 à 12h26, par  Marc Boissard

Bonjour Webmaster,

Votre dernière intervention m’interpelle..

En effet, il serait magnifique de vivre dans un monde sans armée, sans meurtre, sans viols, plein de petites fleures bleus où tout le monde s’aime...

Cela dit ce n’est pas le cas ! En effet, votre combat devrait être mené à un niveau international car le suisse n’est pas assez crédule pour croir qu’en abolissant l’armée de son horizon national, les pays qui vraiment font usage de leur armée nous suivront...

En toute franchise, pensez-vous vraiment qu’en abolissant l’armée en suisse, les USA viendraient à se dire : tient la suisse n’a plus d’armée alors on en a plus besoin non plus, on ne court plus de risque...Laissez-moi rire !

Si 99,9% des pays de ce monde ont une armée c’est bien qu’il y a une raison...

Cette dernière est peut-être que l’humanité est née dans les guerres et s’est construite dans les guerres..

Pourquoi prendre le risque, si infime soit-il, d’abolir l’armée ??? En effet, tant que le 99.9% des pays restant ne le font pas et que par conséquant nous courons un risque, pourquoi ???

De plus, n’essayez pas de tromper les blogueur. Quand vous dites que dans le cas présent vous vous battez pour la votation publique de l’achat d’avions de combats et non pas pour l’abolission de l’armée en suisse, vous mentez... Car cette initiative n’est peut-être qu’une étape mais votre souhait et objectif final est bien celui qu’indique votre nom GSSA (Groupe pour une Suisse Sans Armée)...

Ne faites donc pas de publicité mensongère et assumez vos revendications jusqu’au bout !!!!!

Et vive le système totalitaire de contrôle de l’opinion qu’est la validation des mails du GSSA... (vous ne prenez pas trop de risque au moins...et vive la démocratie dont Webmaster parle si souvent !!!)

Site web : Webmaster
Logo de steven
jeudi 20 mars 2008 à 22h40, par  steven

juste pour votre info en suisse on a le flux aerien le plus important d europe donc sa fait environ 3000 avions par jour !!!! mais qui va les surveillé ??? ben c est l ARMEE et oui faut surveiller tout se monde et un F/A18 c est exactement se qu il faut. Un PC-7-9 fait du 500 à 600 KM/H l avion jet le moin perforement fait du 600 km/h.. petit probleme

Logo de webmaster
mardi 18 mars 2008 à 22h15, par  webmaster

Belle mentalité d’être dégoûté par des idées qu’on ne partage pas... Je ne vous retourne pas l’insulte que vous ne comprendrez jamais nos convictions et nos arguments. La démocratie, c’est respecter l’adversaire.

Abolir l’armée, c’est s’affranchir d’une longue histoire de guerre et c’est se donner les moyens d’un monde plus juste, plus équitable, plus vivable... C’est aussi à mon sens bâtir une société multiculturelle, égalitaire, écologique, respectueuse des femmes, des cultures etc. C’est refuser que des milliards soient engloutis pour des armements coûteux, alors que les besoins essentiels des populations, leur condition de survie, n’est pas assurée (et là je dépasse bien entendu le cadre étriqué de la petite Suisse pour m’intéresser au monde entier). Bref, c’est sortir de l’impasse actuelle. Nous avons les moyens, petit pays démocratique, de donner une impulsion. Nous ne serions pas les premiers à être sans armée... Pour moi c’est un pari d’avenir, pas un repli sur le glorieux passé de nos ancêtres... Pratiquement tous les pays peuvent aussi se prévaloir d’un "glorieux" passé militaire...

De plus, il s’agit de demander aux citoyens de se prononcer sur l’achat d’avions... Il ne s’agit pas d’abolir l’armée. De nombreux pays se défendent sans doute très bien sans aviation dernier cri. Pourquoi refuser de soumettre un achat si coûteux au vote, alors qu’on l’accepte pour les hausses et baisses d’impôts et pour de nombreuses autres infrastructures (routes, musées, etc.)

Je récuse aussi l’accusation d’anti-patriotisme. Je suis reconnaissant à la société, à l’Etat (je préfère quand même ce terme à la patrie, trop repliée sur l’avenir). Je paye mes impôts honnêtement comme tout le monde et je vote. J’étais prêt à servir autrement mon pays, par un service civil, tout aussi utile pour la construction du pays et tout aussi formateur que l’armée -au bas mot ; mais un tribunal militaire n’a pas reconnu mes convictions, trop politiques, et a préféré me faire réformer pour raisons psychologiques. Et le service civil durait en tout cas plus de 15 mois, au lieu de 10 mois pour les militaires.

La démocratie nous permet de nous prononcer sur tous les sujets, y compris d’embêter les militaires, comme d’autres groupes d’un autre bord veulent faire naturaliser les gens par le peuple, refouler les requérants, museler le gouvernement, ce qui ne correspond pas du tout à ma conception de la Suisse. Mais je suis obligé d’accepter les règles du jeux et me battre contre eux. Alors combattez-nous dans les règles de la démocratie, mais dans le respect des opinions et de la démocratie.

Logo de Helveticor
mercredi 27 février 2008 à 21h13, par  Helveticor

Bonsoir à tous,

Je vais commencer par vous dire que vous me dégoûtez. Pourquoi vouloir supprimer l’armée suisse ? C’est une vieille tradition qui nous rappelle qu’un nombre minuscule d’Helvètes a jadis massacré 75% de l’armée des Hals bourgs. Ils se sont battus avec honneur et fidélité dans le seul bute d’être libre. Aujourd’hui beaucoup trop de Suisses ignorent le glorieux passé de notre patrie, mais grâce au service militaire un souvenir est formé.
J’ignore pourquoi vous refusé que chaque jeune suisse puisse passer 12mois à l’armée afin d’apprendre des techniques de camping, de mécanique, de survie et en sortir Homme. Le service militaire n’est pas un endroit ou l’on passe son temps à tuer, Non l’on nous y apprend différents métiers que ça aille du cuisinier jusqu’à l’explorateur de montagne. Une foi le service militaire terminé, le suisse ressort un bagage de connaissances énorme. Le suisse voyage dans notre magnifique pays lors de son service et a l’occasion de voir ce que vous ne verrez sûrement jamais, la beauté de notre patrie cachée dans les forêts les plus retranchées de Glaris.
Pour vous l’armée suisse est inutile mais apprenez que notre milice rend d’énorme service dans le monde entier, par exemple en ce moment même vous vous étés devant la télé proche de votre famille, mais les SuisseCoy eux sont au Kosovo afin d’éviter le pire. Selon vous ils se prennent pour des héros, vous ne comprenez pas pourquoi ils font une guerre qui n’est pas la leur ? Mais parce que vous ne pouvez pas comprendre, vous ne savez déjà pas ce qu’est la fidélité envers la patrie, selon vous la Suisse doit vous fournir travaille, logement, nourritures et aide. Mais vous ne saisissez pas que ce que vous offre la confédération, ce n’est pas un dû, c’est un bien-être que vous fourni la Suisse. Et qu’est-ce que notre belle Helvétie vous demande en échange ?
- Payer des impôts
- Voter
- Et faire juste une année de service militaire
Si vous êtes incapable de sacrifier un an de votre vie, laissez-moi alors vous dire que vous me faites honte. J’ai honte de parler la même langue que vous, j’ai honte d’utiliser la même monnaie que vous et j’ai honte d’essayer de vous expliquer quelque chose que vous ne comprendrez jamais.
Oui il est vrai que nos chasseurs fond du bruit quand ils passent au-dessus de nos têtes, mais ceci ne devrait pas nous énerver, bien au contraire beaucoup de VRAIS Helvètes ont la même réaction que moi quand ils entendent le bruit des réacteurs suisse dans le ciel, nous véritables Helvètes nous levons immédiatement la tête pour admirer nos avions et pouvoir se dire : Sa c’est nos frôlons, ce sont des protecteurs de la patrie, ils sacrifient leurs vies pour nous défendre alors la moindre chose que peut faire le reste des citoyens c’est de les laisser tranquilles, mais en aucun cas former un groupe anti-militaire.

Agenda

<<

2011

>>

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345