Newsletter GSsA septembre 2011

Newsletter N°7
mercredi 28 septembre 2011
par Web2
popularité : 5%

Dans un monde militariste …

Celui qui ne fait pas progresser la paix

abandonne le terrain à la guerre !

A vous de choisir qui vous élisez …

- Débat sur l’armée, des avions et quoi encore ?

- Colloque pour un service citoyen, le 5 octobre à Genève

- Récoltes de signatures pour la fin du service militaire (obligatoire)

- Le prochain journal

- L’assemblée générale du GSsA-Genève


* Des avions ? Non mais ! Dans un grand coup de bluff pré-électoral ou mû par la réelle croyance qu’une Suisse heureuse et libre est une Suisse surmilitarisée, la droite du parlement a voté une armée plus grande que celle que voulait le Conseil Fédéral, bien plus chère et ... l’achat des nouveaux avions de combat ! Des divergences sur le financement font qu’il est grand temps d’attendre la fin de la session parlementaire cette semaine ou le nouveau parlement cet hiver pour avoir le fin mot de cette histoire, assez absurde il est vrai.

Réfléchissez donc bien avant d’élire ou surtout de ne pas élire : « Les mauvais politiciens sont élus par les gens biens qui ne votent pas ! »

Au fait pourquoi une telle armée ? La réponse est d’abord (à mon humble avis) anti-européenne ou plus précisément UDC (qui a désormais la haute main sur l’armée et les questions de sécurité). On se souvient des scénarios mis en place par le chef de l’armée sur l’afflux de réfugiés venant de Grèce ou d’ailleurs dans une Europe en faillite... On sent aussi une volonté de la droite traditionnelle de se faire flatter dans le sens de la force, de se rêver puissante alors qu’elle est en déclin. Rien de tout cela ne justifie une armée. L’Europe a besoin d’une Suisse au service de la paix, pas d’un chancre militaire au milieu de sa géographie. Et la droite se trompe (et on espère qu’elle le payera dans les urnes) si elle s’accroche indéfiniment à un modèle de sécurité qui ne peut servir que le repli sur soi et une part congrue (et très riche) de la population. Une Suisse proactive dans le domaine de la paix a bien plus à gagner et à donner qu’une Suisse repliée sur ses acquis et sur la vision surannée d’une armée de masse, d’une nation fermée sur elle-même par la force de ses armes et de ses banques.

Quoi qu’il sorte finalement de ce débat, nous avons promis, si l’achat des avions devait se faire, de donner au peuple le dernier mot sur la question et assurément, sous une forme ou une autre, nous le GSsA, avec votre aide, nous le ferons.


* Colloque pour un service citoyen. Depuis 2 à 3 ans plusieurs membres du GSsA participent, avec d’autres, au groupe de travail pour un service citoyen. L’idée est de voir s’il serait possible de créer un service à la population, un peu à l’image du service civil mais indépendant de l’armée, ouvert à toutes et à tous, aux suisses et aux étrangers et qui propose – éventuellement à l’initiative des volontaires eux-mêmes – des services à la population dans des domaines où nul ne s’en charge. La réflexion à débouché sur l’organisation d’un colloque qui réunira ces prochains jours théoriciens et praticiens. L’idée maîtresse du colloque est de poser les bases d’un projet pilote. Des experts de projets similaires, qui fonctionnent déjà en France et en Belgique seront présents. Le colloque est ouvert au public et gratuit, sur inscription. Il a lieu le 5 octobre, à la haute école de travail social de Genève, de 8h30 à 18 heures environ.

Détails et inscriptions sur www.service-citoyen.ch.


* La récolte de signatures pour l’abrogation du service militaire obligatoire avance bien. Les 100’000 signatures ont été dépassées et nous récoltons actuellement celles qui nous sont encore nécessaires pour garantir le résultat. Votre aide et votre engagement sont précieux et participent à la résistance à une remilitarisation de la société suisse, au refus d’une image patriotique du pays faussée parce que tournée vers la violence, les armes et l’armée. Nous Suisses valons mieux que cela et la construction d’un monde sans guerre mérite aussi bien mieux que cela.

Nous comptons sur vous, si vous ne l’avez pas encore fait, pour signer et faire signer l’initiative (qui est en annexe) et pour nous renvoyer au plus vite toutes les feuilles remplies même partiellement que vous avez.

D’avance merci.

Des moments particuliers de récoltes sont organisés ces prochaines semaines, vous pouvez vous y joindre ou en créez d’autres. merci de contacter le secrétariat. Un nouvel argumentaire est disponible sur notre site web.

Et que nul ne soit plus jamais obligé d’apprendre à faire la guerre.



* Le prochain journal sera mis en page le 9 octobre. Vos articles et commentaires sont encore bienvenus ces prochains jours. Le précédent est sur le site.



* Enfin nous vous invitons à la prochaine Assemblée Générale du GSsA-Genève, qui aura lieu le 9 novembre à 19h15 à la Maison des Associations, après la commémoration à 18h. sur la plaine de Plainpalais du massacre du 9 novembre 1932. L’AG sera suivie d’une conférence intitulée « Armée suisse : un réarmement absurde », conférence qui sera introduite par Jo Lang, historien, Conseiller National et membre du comité du GSsA-Suisse.


Avec tous nos vœux paix, nos vœux pour un bel automne au service de la paix merci de recevoir nos civiques et pacifiques salutations.

Christophe Barbey, secrétaire.
Genève, 27 septembre 2011


Commentaires

Agenda

<<

2014

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois